Abdou Diallo, axe tout tracé

18/07/2019 à 15:30

Transféré au Paris Saint-Germain, le jeune défenseur central français prend une nouvelle dimension. Talentueux et polyvalent, ses qualités peuvent lui permettre de frapper à la porte de la sélection.

Abdou Diallo, axe tout tracé

Changement de décor. Après deux années passées en Allemagne (à Mayence et au Borussia Dortmund), Abdou Diallo a décidé de faire le grand saut.

Le club de la capitale a déboursé 32 millions d’euros pour s’attacher les services du défenseur français. Il a paraphé un contrat de 5 ans avec le champion de France en titre : « C’est un grand honneur de m’engager dans un club aussi prestigieux que le Paris Saint-Germain », s’est-il félicité sur le site de l’équipe parisienne.

Peu utilisé par l’AS Monaco, son club formateur, le jeune joueur de 23 ans s’est imposé en Outre-Rhin.

Révélation et explosion en Allemagne

Après un premier prêt concluant au FC Zulte Waregem (Belgique) et un titre de champion de France avec le club du Rocher, le natif de Tours décide de quitter la Ligue 1 pour la Bundesliga. Un choix payant. A Mayence, Abdou Diallo dispute 30 matches, inscrit 3 buts et délivre une passe décisive lors de l’exercice 2017/2018. 

Son volume de jeu et sa combativité plaisent énormément au Borussia Dortmund et à Lucien Favre. Il s’engage avec les Borussen dès la saison suivante contre 28 millions d’euros.

Avec les Marsupiaux, l’international espoir français découvre le très haut niveau avec la Ligue des champions. Profitant des blessures de certains cadres en défense, Abdou Diallo dépanne souvent au poste de latéral gauche. Sur 38 matches joués toutes compétitions confondues, l’ancien monégasque a évolué à 18 reprises sur le côté gauche. Devenu un homme de base du technicien suisse, son équipe n’encaisse aucun but lors de la phase de groupes de la C1. Son bilan dans le tournoi est plutôt impressionnant : 31 duels gagnés, 43 ballons récupérés et un ratio de 89% de passes réussies en sept rencontres. Des statistiques qui tutoient celles de ses futurs coéquipiers parisiens tels que Presnel Kimpembe, Thiago Silva, Marquinhos ou Thilo Kehrer.

Si sa polyvalence est un atout, ce défenseur à fort potentiel n’a jamais caché sa préférence sur sa position : « Je suis un central dans l’âme. Latéral sur quelques matches OK. Mais sur plusieurs saisons ce n’est pas le projet » confiait-il au journal l’Equipe le 5 juillet dernier.

Déjà performant mais encore perfectible dans quelques secteurs de jeu, le Tricolore compte bien franchir un palier supplémentaire à Paris. Un nouveau challenge qui pourrait lui permettre de taper à la porte de l’Equipe de France.

Un rêve Bleu

Impressionnant de maturité, Abdou Diallo est sélectionné depuis 2016 chez les Espoirs. Il en est également le capitaine. Avec 16 sélections au compteur, le néo-parisien fait parti des éléments les plus expérimentés de Sylvain Ripoll. Le défenseur a connu toutes les équipes de jeunes, des U16 jusqu’aux Espoirs.
Absent de l’Euro en juin dernier en raison d’une « micro-opération », l’ex-latéral gauche du Borussia Dortmund est plus que jamais motivé pour relever ce défi.

C’est en toute logique qu’il est possible de penser que le Tourangeau est capable de passer l’échelon supérieur. Selon Frédéric Barilaro, « Diallo a toujours été très écouté par ses coéquipiers. En plus de cela, c’est un leader sur le terrain ». Pour son entraineur à l’académie monégasque, ses expériences à plusieurs postes représentent un avantage même s’il semble plus performant dans l’axe : « Sa polyvalence est un atout. Il a pu jouer devant la défense chez les jeunes, grâce à son volume de jeu, ou même latéral à Dortmund, mais il n’est jamais plus fort qu’en défense centrale » a-t-il expliqué au journal Le Parisien.

Toujours surclassé chez les équipes de jeunes tricolores, le transfuge peut confirmer ses performances entrevues à Mayence et Dortmund. Malgré la présence de Varane, Umtiti, Lenglet ou encore Kimpembe, Abdou Diallo croit en ses chances.
Il faudra d’abord s’imposer chez les champions de France en titre, histoire de pouvoir rêver plus grand. 

© Compte Twitter Officiel du Paris Saint-Germain

Florian GUÉLÉ-CHAUVIN.

RECHERCHE