Pauline Peyraud-Magnin, la frayeur avant le Mondial

13/05/2019 à 10:00

A quatre semaines du début de la Coupe du monde féminine de football, Foot123 vous propose une présentation de chaque joueuse française. Aujourd’hui, zoom sur Pauline Peyraud-Magnin, la gardienne d’Arsenal.

Pauline Peyraud-Magnin, la frayeur avant le Mondial

Elle n’est pas prête d’oublier sa première sélection chez les Bleues. Titularisée lors du match France - Japon (3-1) le 4 avril dernier, Pauline Peyraud-Magnin a dû quitter ses partenaires au bout de vingt minutes. Touchée au genou, la gardienne de 27 ans a bien failli ne pas disputer la Coupe du monde devant son public. Mais bonne nouvelle, elle est bien présente dans la liste de Corinne Diacre. La joueuse d’Arsenal a connu de nombreuses péripéties depuis le début de sa carrière.

Cinq clubs différents lors des cinq dernières saisons 

Pauline Peyraud-Magnin fait ses débuts en 2005 à Lyon. D’abord dans les équipes de jeunes (2005 à 2008) puis dans les équipes de réserves (2008 à 2012), elle dispute son premier match avec l’équipe A de l’OL lors de la saison 2012-2013. Avec le club du Rhône, elle remporte le championnat de France de D1 féminine à deux reprises (2013, 2014). 

La gardienne a ensuite évolué dans différents clubs : Issy (2014-2015), l’AS Saint-Étienne (2015-2016), Marseille (2016-2017). Lors de l’été 2017, elle revient à Lyon où elle remporte le championnat de France de D1 et la Ligue des champions. L’année dernière, elle décide de rejoindre Arsenal, son cinquième club différent lors des cinq dernières saisons. Avec les Gunners, elle devient championne d’Angleterre.

Quelques sélections chez les Bleuettes

Avant de jouer avec les Bleues, Pauline Peyraud-Magnin a disputé quelques matches dans les équipes de France en jeunes (6 sélections en U17, 6 sélections en U19 et 1 sélection en U20). Une performance à retenir : une troisième place lors du championnat d’Europe des U17 en 2009. La gardienne de 27 ans a également évolué avec l’équipe de France militaire (vainqueur de la Coupe du monde de football militaire en 2016). En avril 2017, elle est convoquée pour la première fois en équipe de France A. 

Pour son premier Mondial avec les Bleues, la joueuse d’Arsenal devrait être la doublure de Sarah Bouhhadi. En cas de bonnes performances des Françaises lors de la phase de poules, Pauline Peyraud-Magnin pourrait obtenir du temps de jeu lors du dernier match de groupe.

© Fédération Française de Football

Bruno BIACHE.

RECHERCHE