Un joueur, un palmarès : Matthias Sindelar (AUT)

08/09/2018 à 19:26

Né le 10 février 1903 à Kozlau (Autriche-Hongrie). Décédé le 23 janvier 1939 à Vienne. 1,75 m, 72 kg. Clubs : SC Hertha Vienne (1918-24), Wiener Amateur SV (1924-26), FK Austria Vienne (1926-39). Surnom : "Le Mozart du football".

Un joueur, un palmarès : Matthias Sindelar (AUT)

Poste : avant-centre

Quatrième de la Coupe du monde en 1934 (Autriche).

Deux fois vainqueur de la Mitropa Cup, en 1933 et 1936 (Austria Vienne).

Champion d'Autriche en 1926 (Wiener Amateur SV).

Cinq fois vainqueur de la Coupe d'Autriche, en 1925, 1926 (Wiener Amateur SV), 1933, 1935 et 1936 (Austria Vienne), trois fois finaliste, en 1927, 1930 et 1931 (Austria Vienne).

43 sélections, 26 buts de 1926 à 1938.

Matthias Sindelar enchanta l'Europe d'avant-guerre avec le Wunderteam autrichien. D'aspect malingre, il se métamorphosait balle au pied. Ses dribbles et ses feintes étaient irrésistibles, ses tirs impitoyables. Il fut l'un des meilleurs avant-centre qu'ait connu le football européen.

Le 23 janvier 1939, à Vienne, le football a perdu un héros, un homme dont la dignité dépassait les capacités sportives, pourtant exceptionnelles. En cette nuit funeste, Mathias Sindelar, élu meilleur sportif autrichien du XXe siècle, a été retrouvé sans vie chez lui, dans son lit, près de sa femme, Camila Castagnola, une Juive d'origine italienne.

Lui-même juif, il avait refusé de jouer pour l'Allemagne hitlérienne. Aujourd'hui encore, sa mort suscite des interrogations. D'après les médecins légistes officiels, le décès a été provoqué par une intoxication au monoxyde de carbone ; mais, selon les enquêteurs, le poêle incriminé n'était pas défectueux...

(Source Stéphane Bitton)

RECHERCHE