Un joueur, un palmarès : Alberto Spencer (EQU)

06/04/2017 à 10:15

Alberto Pedro Spencer Herrera - Né le 6 décembre 1937 à Ancon (Equateur). Décédé le 3 novembre 2006 à Cleveland, Ohio (Etats-Unis). Clubs : Circulo Deportivo Everest Guayaquil (1953-1959), Peñarol Montevideo (1960-1970), Barcelona Sporting Club Guayaquil (1971-1972). Surnom : Cabeza Magica (Tête magique).

Un joueur, un palmarès : Alberto Spencer (EQU)

Poste : avant-centre

Trois fois vainqueur de la Copa Libertadores, en 1960 (1 but en finale), 1961 (1 but en finale) et 1966 (3 buts en finale), finaliste en 1962 (2 buts en finale) contre Santos FC-SP (Peñarol). Deux fois vainqueur de la Coupe intercontinentale, en 1961 (2 buts en finale) et 1966 (3 buts en finale), finaliste en 1960 contre le Real Madrid (Peñarol). Vainqueur de la Supercopa de Campeones Intercontinentales en 1969 (Peñarol). Sept fois champion d'Uruguay, en 1960, 1961, 1962, 1964, 1965, 1967 et 1968 (Peñarol). Champion d'Equateur en 1971 (Barcelona Guayaquil). Meilleur buteur de la Copa Libertadores en 1960 (7 buts) (Peñarol). Quatre fois meilleur buteur du Championnat d'Uruguay, en 1961 (18 buts), 1962 (16 buts), 1967 (11 buts) et 1968 (8 buts) (Peñarol). 11 sélections, 4 buts de 1959 à 1972 (Equateur). 5 sélections, 1 but de 1964 à 1967 (Uruguay). Il est considéré comme le plus grand footballeur équatorien de tous les temps. Né à Ancon en Equateur, Spencer était le fils d'un jamaïcain d'origine britannique. Recordman des buts en Copa Libertadores avec 54 réalisations en 87 matches. Après son décès, la fédération équatorienne de football a décidé de changer le nom du l'Estadio Modelo à Guayaquil et le renommer l'Estadio Modelo Alberto Spencer en son honneur.

(source Stéphane BITTON).