Un joueur, un palmarès : Gerd Müller (ALL)

27/07/2018 à 10:48

Né le 3 novembre 1945 à Nördlingen (Allemagne). 1,74 m, 76 kg. Clubs : TSV Nördlingen (1954-64), Bayern Munich (1964-79), Fort Lauderdale (USA, 1979-1981), Smith Brothers Lounge Fort Lauderdale (USA, 1981-1982).

Un joueur, un palmarès : Gerd Müller (ALL)

Poste : avant-centre

Vainqueur de la Coupe du monde en 1974 (1 but en finale), troisième en 1970 contre l'Uruguay (RF Allemagne).

Vainqueur du Championnat d'Europe des nations en 1972 (2 buts en finale) (RF Allemagne).

Trois fois vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions, en 1974 (2 buts en finale), 1975 (1 but en finale) et 1976 (Bayern Munich).

Vainqueur de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes en 1967 (Bayern Munich).

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1976 (1 but en finale) (Bayern Munich).

Deux fois finaliste de la Super Coupe d'Europe, en 1975 contre le Dynamo Kiev et 1976 contre Anderlecht (3 buts en finale) (Bayern Munich).

Quatre fois champion de RF Allemagne, en 1969, 1972, 1973 et 1974 (Bayern Munich).

Quatre fois vainqueur de la Coupe de RF Allemagne, en 1966, 1967, 1969 et 1971 (Bayern Munich).

Ballon d'Or France Football en 1970 (Bayern Munich).

Meilleur buteur de la Coupe du monde en 1970 au Mexique (10 buts) (RF Allemagne).

Sept fois meilleur buteur du Championnat de RF Allemagne, en 1967 (28 buts) ex aequo avec Emmerich (Borussia Dortmund), 1969 (30 buts), 1970 (38 buts), 1972 (40 buts), 1973 (36 buts), 1974 (30 buts) ex æquo avec Heynckes (Borussia M'Gladbach) et 1978 (24 buts) ex æquo avec Dieter Müller (FC Cologne) (Bayern Munich).

Deux fois Soulier d'Or européen, en 1970 (38 buts) et 1972 (40 buts) (Bayern Munich).

Soulier d'argent européen en 1973 (36 buts) (Bayern Munich).

Soulier de bronze européen en 1974 (30 buts) (Bayern Munich).

62 sélections, 68 buts de 1966 à 1974.

 

Gerd Müller est probablement le plus grand buteur européen du XXe Siècle. L'Allemand était un véritable chasseur de buts capable de marquer dans n'importe quelle position. Il a souvent été décisif dans l'attribution des plus grands titres de la RF Allemagne et du Bayern Munich.

(Source Stéphane Bitton)