12 ans après l'Angleterre revient en quarts de finale !

03/07/2018 à 23:13

Dans un match très engagé physiquement, les Anglais ont fini par venir à bout des Colombiens lors de la séance de tirs aux buts après un match nul un partout ( 4 à 3  lors des TAB ). Une qualification durement acquise pour une Angleterre qui continue à faire son petit bout de chemin.

12 ans après l'Angleterre revient en quarts de finale !

Que ce fût dur pour les Anglais ! Dans un match avec un engagement physique très important chez les deux équipes, les Three Lions ont semblé supérieurs dès l’entame de la rencontre. Malgré l’absence d’occasions franches, les Colombiens ont été en difficulté face à cette équipe anglaise entreprenante. Une supériorité qui s’est confirmée dès le début de la seconde période et l’ouverture du score d’Harry Kane sur pénalty. Un but qui a complètement changé le match, après avoir pris l’avantage les Anglais ont complètement arrêté de produire leur jeu se mettant en difficulté face à des Colombiens révoltés. Et la Colombie a finalement égalisé presque par miracle par l’intermédiaire de Yerry Mina, le sauveur colombien déjà lors de la phase de poule. Ce n’était pas certes le meilleur match de la compétition techniquement, loin de là, mais une véritable tension a enrichi ce match assez pâle finalement. Après des prolongations où aucune équipe n’a semblé en mesure d’éviter les tirs au but, malgré une belle occasion de la part de Danny Rose, les Anglais  ont réussi à briser la malédiction des séances de penalties pour se qualifier pour les quarts de finale, où ils affronteront la Suède.

 

Le fait du match : Jordan Pickford soulage son équipe

 

Alors que l’Angleterre semblait mal en point après le raté de Henderson, ils ont retrouvé espoir après l’échec du colombien Uribe mais le véritable tournant est ce magnifique arrêt de la part du gardien d’Everton Jordan Pickford sur la puissante frappe de Bacca qui a permis à Dier de terminer le travail et briser cette fameuse malédiction.

 

Le chiffre : 6

 

Six joueurs colombiens ont écopé d’un carton jaune lors de ce huitième de finale. Un chiffre qui reflète parfaitement l’intensité mise par les joueurs tout au long de la rencontre.

Lucas GONCALVES.