Le Brésil tombe sur un os !

17/06/2018 à 22:30

Le Brésil, présenté comme le grand favori de cette Coupe du monde, jouait son premier match ce dimanche soir contre la Suisse. Ils n'ont pas pu mieux faire que match nul face à une surprenante équipe suisse.

Le Brésil tombe sur un os !

Le début de match est haché et de haute intensité. Les brésiliens ont du mal à se trouver. Les nombreuses stars alignées par Tite n'impressionnent pas la Suisse.  Les Suisses empêchent le Brésil d'imposer son jeu. Ils défendent bien. Mais  voila, le génie des joueurs brésiliens fait la différence et les erreurs suisses se payent directement . A la 19ème, après un mauvais dégagement de la défense suisse, le ballon revient sur Coutinho qui enroule parfaitement dans la lucarne. Une frappe imparable pour le gardien. Endormi par le but, la Suisse peine à sortir le ballon et subi le jeu en première mi-temps.

Mais voila, en deuxième mi-temps les Suisses se réveillent et jouent avec leurs armes. Sur un  corner bien frappé à la 50ème, les Suisses égalisent grâce à Zuber, étrangement seul au point de penalty. Le but suisse assomme les Brésiliens qui n'arrivent pas à bouger le bloc défensif suisse.  Les brésiliens s'en remettent aux exploits individuels de Neymar qui tente de transpercer la défense suisse en vain. Dans le dernier quart d'heure, la fatigue se fait ressentir des deux cotés et le jeu devient de plus en plus décousu.  Même lorsqu'ils transpercent la défense, le Brésil tombe sur un excellent Sommer le gardien suisse qui sauve plusieurs fois son équipe ( 84', 89'). Le Brésil pousse en fin de match mais ne parvient pas à trouver la faille. Les brésiliens ont manqués de précision dans le dernier geste et n'auront jamais réussi à bouger un bloc suisse bien en place.

Le tournant du match :

Gabriel Jesus aurait pu obtenir un penalty à la 75ème après s'etre écroulé dans la surface de réparation suisse. L'arbitre en a décidé autrement.

40

Le Brésil n'a pas reussi à remporter son match d'ouverture d'une Coupe du monde pour la première fois depuis 40 ans. C'était en 78 face à la Suède, match nul 1-1.

Hanif BEN BERKANE.