La Serbie s'offre une victoire importante

17/06/2018 à 16:12

Dans un match assez équilibré, la Serbie est finalement venue à bout du Costa Rica (1-0). Dans un groupe où chaque point sera primordial, la Serbie prend donc un véritable ascendant sur son adversaire du jour pour espérer accéder à la phase finale de la compétition. Une belle entrée en lice pour le premier match de l'histoire du pays en mondial.

La Serbie s'offre une victoire importante

Le duel entre le Costa Rica et la Serbie aura été le match attendu. Après une vingtaine de minutes où les deux équipes se sont crées de nombreuses occasions avec un jeu plutôt rapide, les deux équipes sont ensuite retournées à leur jeu habituel avec une confrontation entre deux blocs bas et  bien organisés. Même si le ballon était plutôt du côté serbe, aucune réelle occasion jusqu'à la fin de la première, malgré quelques accélérations de la part des deux équipes dans les dernières minutes. Les Costariciens sont revenus des vestiaires avec la volonté de plus garder la possession. L'équipe américaine a ensuite semblée fragilisée par la première très grosse occasion du match par les Serbes et le face à face perdu par Aleksandr Mitrovic face à Keylor Navas. Cette action a été à à l'origine du principal temps fort serbe qui s'est traduit et conclut par l'ouverture du score par Aleksandr Kolarov sur un magnifique coup-franc à la 56è minute.  Le Costa Rica a tenté de réagir mais n'a jamais réussi à se créer de véritables occasions, pire encore, ce sont les serbes qui ont eu les occasions les plus dangereuses sur cette fin de match avec un autre gros raté de la part de Mitrovic. Le bloc serbe a tenu et l'équipe s'est donc imposé assez logiquement 1 but à 0. 

Le fait du match : le raté de Mitrovic 

Alors que les Costariciens semblaient être bien rentrés dans cette seconde période, cette action à la 51è minute a initié le temps fort des serbes et a ammené cette ouverture du score.  Un coup de massue pour le Costa Rica qui n'a jamais semblé en mesure de réagir, avec un jeu trop brouillon par moments. 

Le chiffre : 50

Les deux équipes ont fini le match avec 50% de possession chacune, signe d'un véritable équilibre dans le partage du ballon durant ce match. 

Lucas GONCALVES.