La Belgique veut justifier son statut

11/06/2018 à 15:00

Après un Euro 2016 décevant, les Diables Rouges auront à coeur de se rattraper lors du Mondial en Russie. Dans le groupe G avec le Panama, la Tunisie et l’Angleterre, la Belgique devra se frayer un chemin pour espérer aller loin dans la compétition. Présentation de la sélection belge.

La Belgique veut justifier son statut

Une attaque efficace

Opposée à la Grèce, la Bosnie, l’Estonie, Gibraltar et Chypre dans le groupe H de la zone Europe, la Belgique a terminé à la première place avec un bilan de 9 victoires et un nul. Les Diables Rouges ont été tenu en échec à une seule reprise : c’était à domicile contre les Grecs (1-1), le 25 mars 2017. La sélection belge a été impressionnante lors de ses qualifications avec 43 buts inscrits.

Un effectif de qualité

Le sélectionneur des Diables Rouges Roberto Martinez a décidé de ne pas emmener Radja Nainggolan à la surprise générale malgré sa bonne saison avec l’AS Roma. Au poste de gardien, Thibaut Courtois (Chelsea) devrait être titulaire. La défense sera emmenée par Toby Alderweireld (Tottenham) et Vincent Kompany (Manchester City). Le Citizen Kevin De Bruyne apportera toute sa technique et sa vision de jeu au milieu de terrain. Enfin, Eden Hazard (Chelsea) sera à la tête de l’attaque en compagnie de Dries Mertens (Naples).

L’incontournable Eden Hazard

L’attaquant de Chelsea sera le leader des Diables Rouges pour cette Coupe du monde. Auteur de 12 buts en 34 matches de Premier League cette saison, le joueur des Blues compte poursuivre sur sa lancée. Il a été l’un des éléments-clés de la Belgique lors des qualifications pour le Mondial avec 6 buts et 3 passes décisives. Avec ses 83 sélections, Eden Hazard apportera toute son expérience au groupe.

L’espoir Youri Tielemans

Après une saison prometteuse avec Anderlecht, le milieu de 21 ans n’a pas réussi à confirmer avec Monaco lors de l’exercice 2017-2018. Titularisé à 18 reprises par Leonardo Jardim, il a souffert de la concurrence à son poste. Néanmoins, Youri Tielemans sera bien du voyage en Russie avec les Diables Rouges. Il devra élever son niveau de jeu pour s’imposer comme un joueur indispensable.

La stratégie offensive de Roberto Martinez

Après avoir entraîné Swansea City, Wigan et Everton, le tacticien espagnol a rejoint les Diables Rouges en août 2016. Depuis son arrivée, la Belgique a remporté 12 matches, pour 4 nuls et 1 défaite. Roberto Martinez a mis en place une tactique tournée vers l’attaque en 3-4-2-1.

Le prono Foot123

Quarts de finale. La Belgique aura du mal à atteindre le dernier carré ou la finale. Dans les matches importants, les Diables Rouges ont toujours eu des difficultés à développer leur jeu.

La meilleure perf en Coupe du monde

La Belgique a terminé 4e en 1986 avec une défaite lors de la petite finale contre la France (4-2).

Bruno BIACHE.