Portugal, prendre match après match

10/06/2018 à 14:00

Champions d’Europe en titre, le Portugal arrive en Russie avec un nouveau statut. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo se sont qualifiés pour la Russie, sans passer par les barrages. En Russie, ils portent les espoirs de tout un peuple, pour qui le football est une religion. Présentation de la sélection lusitanienne.

Portugal, prendre match après match

Un parcours taille patron

Le Portugal, a réalisé son meilleur parcours en éliminatoires. La Seleção das Quinas a pourtant débuté par une défaite en Suisse (2-0), sans Cristiano Ronaldo. Mais en gagnant tous les autres matchs du groupe, le Portugal s’est offert une « finale » avec ces mêmes suisses, à Lisbonne. Au complet et avec plus d’envie, ils se sont imposés 2-0. Avec 27 points et une 1e place de groupe (9V, 1D), les joueurs de Fernando Santos se sont qualifiés pour la Russie sans passer par les barrages. C’est la 7e phase finale du pays et la 5e consécutive.


Entre expérience et jeunesse

Si les jeunes sont présents comme Guedes, Ruben Dias ou encore Ricardo Pereira, c’est bien avec ses cadres que le Portugal compte faire la différence. Rui Patricio, Pepe, William Carvalho, João Moutinho et Cristiano Ronaldo, sont la colonne vertébrale de cette équipe. Le technicien, Bernardo Silva s’est fait une place dans le onze. Ricardo Quaresma, le « joker de luxe », est aussi du voyage. Dans un groupe avec l’Espagne, le Maroc et l’Iran, le Portugal devra se méfier du Maroc. De plus, le Portugal qui affronte la Roja pour son premier match, devra faire très attention. Ce n’est pas dans son habitude de commencer une compétition du bon pied. Le Portugal va en Russie avec un objectif premier : passer les poules. Ensuite, les joueurs de Fernando Santos, se prendront peut-être à rêver de titre, comme en France, à l’Euro 2016.


Cristiano Ronaldo, le patron

Tout juste vainqueur de sa 5e Ligue des champions, le quintuple ballon d’or est le meneur de cette équipe. L’attaquant est le meilleur buteur du Portugal lors des éliminatoires (15 buts) et le meilleur buteur de sa sélection (81 buts). À 33 ans, c’est peut-être la dernière compétition de CR7 avec son pays. Grands nombres des espoirs du peuple portugais reposent sur le natif de Madère. Le joueur du Real Madrid aime ces grands rendez-vous et en Russie, il tentera d’emmener son pays vers un sacre historique.

L’explosivité de Guedes

Même si le défenseur, Ruben Dias (21 ans, Benfica), aura sa chance à jouer, c’est bien le Valencian, Gonçalo Guedes qui attirera l’attention. Auteur d’une saison pleine avec Valence (5 buts en Liga), dont de très belles réalisations, le joueur prêté par le PSG est la surprise de la liste de Fernando Santos. À la lutte pour une place dans le onze, il apporte de l’explosivité et de la folie à cette équipe. Titulaire lors de la victoire face à l’Algérie (3-0), en amical, il a inscrit un doublé. 

Fernando Santos : la force tranquille

À la tête de la sélection portugaise depuis 2014, le technicien de 62 ans a complètement changé cette équipe. Il a su apporter cette union et cette force en défense, qui ont permis au Portugal de décrocher son premier titre : l’Euro 2016, en France. D’un franc parlé rassurant et d’un calme impressionnant, le portugais est l’homme qu’il fallait au Portugal. Anciennement à la tête de la Grèce (2010-2014), il a déjà disputé des Coupes du monde. Sa meilleure performance a été un huitième de finale en 2014.

Meilleur performance en Coupe du monde :

Le Portugal d’Eusébio a fini 3e du Mondial, en Angleterre, en 1966.


Le prono Foot123 : quart de finale

 

Rémi MARTINS.