Le Paris-SG est prêt !

04/03/2018 à 08:59

Comme dans la pièce de Jean Giraudoux, la guerre de Troie n’a pas eu lieu ! Pas de Louis Jouvet au générique…

Le Paris-SG est prêt !

Nous savions, bien avant le coup d’envoi, que la répétition à Troyes n’aurait rien de générale mais tout de partiel. Le match de mardi face au Real était trop proche pour tenter quoi que ce soit, pour innover ou pour surprendre. Pas vraiment la spécialité d’Unai Emery... Avec des titulaires restés à Paris ou sur le banc, il fallait surtout savoir lire entre les lignes pour savoir comment ces mêmes lignes seraient composées mardi. Au coup d’envoi, l’équation était à 3 inconnues : Yuri Berchiche ou Layvin Kurzawa ? Thiago Motta ou Lassana Diarra ? Et quel binôme pour la défense centrale ?

A la lumière de ce que l’on a vu au stade de l’Aube, il ne reste… d’après moi… qu’une seule inconnue sur la composition de départ du PSG face au Real Madrid. Berchiche ou Kurzawa ? On dit que les absents ont toujours tort… Et bien je pense que c’est le contraire qui va se produire pour le poste de latéral gauche. Berchiche a été laissé au repos. Kurzawa n’a vraiment pas inversé la tendance à Troyes. C’est Berchiche qui débutera face au Real. Thiago Motta ou Lassana Diarra ? A égalité de forme, avantage à l’Italo-brésilien. Il est la pierre angulaire du jeu du PSG depuis son arrivée à Paris. Avec lui, les autres jouent mieux. Il sera la sentinelle du PSG face au Real au moins durant la première heure après… les événements commanderont. Reste la seule inconnue, celle de la défense centrale. Marquinhos, Thiago Silva, Kimpembé, ils sont trois pour deux places. Je vais me risquer à un pronostic, mardi soir ce sera Thiago Silva, très en forme depuis sa mise à l’écart du match aller à Madrid et Kimpembé, toujours plus costaud, et de plus en plus indispensable au PSG.

Pour le reste, Angel Di Maria a confirmé, en ouvrant la marque qu’il est, en ce début d’année 2018, l’homme en forme du club parisien, son absence totale à Madrid, reste un mystère pour moi… Ah j’oubliais… Le PSG s’est imposé logiquement à Troyes 2 à 0. Le PSG n’a pas encaissé de but et revient de son court déplacement sans blessé. Si, avec ça, la vie n’est pas belle… je n’y comprends rien. Paris à rendez-vous avec le Real, Paris à rendez-vous avec ses supporters, Paris à rendez-vous avec son Histoire. Rien ne sera plus comme avant… Décidément, on ne fait pas des métiers faciles, mais on rigole bien.

 

Stéphane BITTON.