Un joueur, un palmarès : Roque Maspoli (URU)

09/02/2017 à 16:19

Né le 12 octobre 1917 à Montevideo (Uruguay). Décédé le 22 février 2004 à Montevideo. 1,89 m, 85 kg. Clubs : Nacional Montevideo (1933-39), Liverpool Montevideo (1939-40), Peñarol Montevideo (1941-55).

Un joueur, un palmarès : Roque Maspoli (URU)

Poste : gardien

Vainqueur de la Coupe du monde en 1950, quatrième en 1954 (Uruguay). Six fois champion d'Uruguay, en 1944, 1945, 1949, 1951, 1953 et 1954 (Peñarol Montevideo). 38 sélections, 62 buts encaissés de 1945 à 1955. Gamin, il joue défenseur et supporte Peñarol, mais il fait ses classes au Nacional, où il effectue ses débuts dans les cages de la réserve à 16 ans. Après 6 saisons dans ce club puis 2 ans à Liverpool, Máspoli arrive à Peñarol en 1941. Il va y devenir une idole. "Quand je sortais, je mettais toujours un coup sur le joueur, histoire qu'il ait un peu plus de mal à sauter. Les arbitres ne sifflaient jamais ça", reconnaîtra-t-il plus tard. La Coupe du monde 1950 a incontestablement été le summum de sa carrière. Pour remporter le titre mondial, l'Uruguay doit réussir l'exploit de s'imposer face au Brésil dans le match décisif. "Il y avait 200 000 personnes dans le Maracanã, c'était l'enfer. Ils mettaient des raclées à tout le monde. Personne ne croyait en nous.... sauf nous!", se remémorait Máspoli. En finale, le Brésilien Friaca ouvre la marque. La suite ? "Le temps passait et ils n'arrivaient pas à nous mettre le deuxième. Le public a commencé à se taire et eux, à douter. L'égalisation de Schiaffino les a tués. Alors j'ai pensé : 'On ne va pas avoir le temps de les battre'. Mais Ghiggia a marqué et ils n'ont pas pu réagir."

(Source Stéphane Bitton)