• Bordeaux
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Monaco
  • Nantes
  • Paris-SG
  • Saint-Etienne
  • Arsenal
  • Chelsea
  • Liverpool
  • Manchester C.
  • Manchester U.
  • Tottenham H.
  • Athl. Bilbao
  • Atl. Madrid
  • FC Barcelone
  • Real Madrid
  • Valence CF
  • Fiorentina
  • Inter Milan
  • Juventus
  • Lazio Rome
  • AC Milan
  • Napoli
  • AS Roma
  • Bayern M.
  • Bor-Dortmund
  • Bor. M'Gladbach
  • VfL Wolfsburg
Le 04/05/2015 à 23:48
HUM

Un peu de dignité quoi !

Mais quelle mouche a piqué Jean-Michel Aulas ? Pas l’ancien président du Lyon triomphant et régnant sept années de suite sur le football français pour qui j’ai le plus grand respect. Je parle ici du Jean-Michel Aulas, président d’un OL, roi de la provoc à deux balles et qui ne se résout pas à voir lui échapper un titre qu’il a sans doute caressé de trop près, trop longtemps et qui semble inéluctablement prendre ou reprendre la direction de Paris à quelques encablures de la ligne d’arrivée.

Un peu de dignité quoi !
Un peu de dignité quoi !

Avouons-le, le vaudeville est de mauvaise facture. Un scénario alambiqué, l’amant dans le placard, le cocu de retour impromptu et un acteur principal emprunté et jamais dans le tempo. Parce que soit au mieux, Jean-Michel Aulas se trompe de combat, soit au pire, son égo et son manque de savoir en matière de défaite lui font perdre raison. Si Monsieur Aulas veut régler ses comptes avec la Ligue Nationale et son président Frédéric Thiriez, qu’il aille droit au but sans s’encombrer de gesticulations inutiles.

Maintenant soyons fous, et imaginons que JMA pousse sa démarche jusqu'au bout ! Soyons encore un peu plus fous et pensons que les tribunaux, sportifs, civils, mondiaux et que sais-je opinent, au nom d’un quelconque règlement dans le sens de Monsieur Aulas. Il se passerait quoi alors ? Le Paris-SG qui aurait acquis, sur le terrain, le titre de champion 2015, se verrait privé de son dû, sur tapis vert, une couleur que déteste pourtant Monsieur Aulas ! Et je ne veux pas imaginer ici que ce même Monsieur puisse se rabaisser à ramasser puis s’enorgueillir d’un trophée acquis dans le caniveau. Un peu de dignité quoi ! Hubert Fournier, Anthony Lopes, Nabil Fekir, Alexandre Lacazette et tous les autres méritent mieux que cela.

Enfin, faut-il vous rappeler Monsieur Aulas, que lorsque l’OM fut privé de son titre en 1993, le Paris-SG et ses dirigeants eurent une habitude bien plus noble, bien plus grande que vos éructations actuelles. Monsieur Aulas, il est encore temps de retrouver une once de dignité.

Stéphane BITTON.

Commentaires
Connectez-vous à Foot123 pour pouvoir profiter de tous les avantages.
Garder ma session ouverte
Connexion

FIL ACTU
Foot123
Information
Envoie ce lien à tous tes amis :
Fermer