• Bordeaux
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Monaco
  • Nantes
  • Paris-SG
  • Saint-Etienne
  • Arsenal
  • Chelsea
  • Liverpool
  • Manchester C.
  • Manchester U.
  • Tottenham H.
  • Athl. Bilbao
  • Atl. Madrid
  • FC Barcelone
  • Real Madrid
  • Valence CF
  • Fiorentina
  • Inter Milan
  • Juventus
  • Lazio Rome
  • AC Milan
  • Napoli
  • AS Roma
  • Bayern M.
  • Bor-Dortmund
  • Bor. M'Gladbach
  • VfL Wolfsburg
Le 11/04/2013 à 00:15
HUM

Leo avait raison...

Il est bon de temps en temps, mais de temps en temps seulement (!), de reconnaître ses erreurs. Et j’avoue qu’au soir d’une défaite du Paris-SG face à Reims (0-1) début mars dernier, la déclaration du directeur sportif du club parisien, Leonardo, ne m’avait pas vraiment plu, maladroite qu’elle était pour tout le football français.

Qu'avait déclaré, non sans malice, le Brésilien ? "On a peut-être une équipe faite pour l’Europe, basée sur le talent, la qualité de passes, pas pour ce genre de match...". Pas très sympa pour ses collègues de Ligue 1, ceux que ses joueurs affrontent chaque semaine. Et risqué avant de se frotter à un quart de finale de la Ligue des champions qui va vous voir affronter le FC Barcelone.

Mais un mois plus tard, et à la lumière d’une double confrontation face à "la meilleure équipe du monde", force est de constater que ce Paris-SG n’a pas volé sa place parmi les huit meilleurs clubs européens et a même longtemps cru, comme tous ses supporters, intégrer "avec la manière" le dernier carré de l’épreuve reine du football européen en sortant le Barça. Et remarquons au passage que pour une première depuis 18 ans, ce double quart de finale "invaincu" fut une réussite dans le jeu, dans la manière mais surtout un rendez-vous donné pour un avenir qui s’annonce radieux pour le PSG. Les mauvaises langues, il y en a toujours (!), auront beau jeu de rappeler que sans son Messie, le FC Barcelone marche sur une jambe. Certes, mais l’équipe alignée au Camp Nou par Tito Vilanova au coup d’envoi n’était pas la première venue et ferait rêver bon nombre d’entraîneurs à travers la planète. Qu’a-t-il finalement manqué à ce Paris-SG pour réussir « le coup de l’année » ? Leonardo doit bien en avoir une idée...

Stéphane BITTON.

Commentaires
janinejacotte
12 avril à 11:59
Que serait le Barça sans Messie???
Sûrement pas la meilleure équipe du monde!!
Bravo aux parisiens effectivement ils ne leurs
manquaient pas grand chose...
Connectez-vous à Foot123 pour pouvoir profiter de tous les avantages.
Garder ma session ouverte
Connexion

FIL ACTU
Foot123
Information
Envoie ce lien à tous tes amis :
Fermer