• Bordeaux
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Monaco
  • Nantes
  • Paris-SG
  • Saint-Etienne
  • Arsenal
  • Chelsea
  • Liverpool
  • Manchester C.
  • Manchester U.
  • Tottenham H.
  • Athl. Bilbao
  • Atl. Madrid
  • FC Barcelone
  • Real Madrid
  • Valence CF
  • Fiorentina
  • Inter Milan
  • Juventus
  • Lazio Rome
  • AC Milan
  • Napoli
  • AS Roma
  • Bayern M.
  • Bor-Dortmund
  • Bor. M'Gladbach
  • VfL Wolfsburg
Le 15/10/2017 à 09:05
HUM

Cavani est indispensable !

Le Paris-SG s’est imposé samedi en fin d’après-midi 2-1 à Dijon, mais que ce fut difficile pour les Parisiens…

Cavani est indispensable !
Cavani est indispensable !

En relisant L’Isolement d’Alphonse de Lamartine, vous remarquerez qu’on ne lit pas, on relit, c’est plus tendance... En relisant donc Lamartine, histoire de récupérer un peu de mes émotions et de me détendre entre le Dijon – PSG de 17h et l’Atlético – Barcelone de 20h45, je suis tombé sur ce passage : "Fleuves, rochers, forêts, solitudes si chères, un seul être vous manque, et tout est dépeuplé !"
Et là, l’étincelle ! "Bon Dieu mais c’est bien sûr" comme disait le commissaire Bourrel dans les Cinq dernières minutes, d’ailleurs à Dijon tout s’est joué dans les 5 dernières minutes, l’étincelle donc, Edinson Cavani est in-dis-pen-sable au PSG.

Entre le cruel manque de réalisme de certains et la désinvolture des autres, El Matador a terriblement manqué au PSG, samedi à Dijon. Se créer des occasions c’est bien, les transformer c’est mieux. Il aura donc fallu tout le réalisme et l’intelligence de placement d’un défenseur, je parle évidemment de Thomas Meunier, pour sortir le PSG du piège dijonnais.

A un moment où, des mal intentionnés, se projettent sur la saison prochaine et envisagent de se débarrasser d’Edinson Cavani, je me dis que les dirigeants et le staff du Paris Saint-Germain devraient réfléchir à deux fois avant de jeter un joueur capable de marquer 49 buts la saison dernière et déjà 11 cette saison.

Bref un joueur capable de plier (je préfère plier à tuer) un match en moins de temps qu’il n’en faut pour réussir un gris-gris, qui régalera sûrement le public mais qui partira dans les poubelles de l’histoire. Et pendant ce temps-là, Manchester City inscrivait 7 buts…Décidément, on ne fait pas des métiers faciles, mais on rigole bien…

Stéphane BITTON.

Commentaires
Connectez-vous à Foot123 pour pouvoir profiter de tous les avantages.
Garder ma session ouverte
Connexion

FIL ACTU
Foot123
Information
Envoie ce lien à tous tes amis :
Fermer