• Bordeaux
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Monaco
  • Nantes
  • Paris-SG
  • Saint-Etienne
  • Arsenal
  • Chelsea
  • Liverpool
  • Manchester C.
  • Manchester U.
  • Tottenham H.
  • Athl. Bilbao
  • Atl. Madrid
  • FC Barcelone
  • Real Madrid
  • Valence CF
  • Fiorentina
  • Inter Milan
  • Juventus
  • Lazio Rome
  • AC Milan
  • Napoli
  • AS Roma
  • Bayern M.
  • Bor-Dortmund
  • Bor. M'Gladbach
  • VfL Wolfsburg
Le 19/01/2015 à 11:33
HUM

Bons joueurs ou grands champions ?

Il est de notoriété publique que la marque de fabrique des champions est de les voir briller et se sublimer, lors des grands rendez-vous. Ces moments, forcément rares, qui font de vous des vainqueurs, marquent votre saison ou servent de référence pour de futures conquêtes.

Bons joueurs ou grands champions ?
Bons joueurs ou grands champions ?

Mais oui, souvenez-vous, ces fameux matches que l’on coche longtemps à l’avance sur son agenda pour ne pas se retrouver dans un improbable dîner, avec des improbables amis qui n’y connaissent rien ou pas grand-chose, à mater la rencontre de l’année d’un seul œil et distrait en plus !

Bref, quand les Qataris ont repris le Paris-SG, leur intention affichée et proclamée était de remporter la Ligue des champions… le plus rapidement possible. Partant de ce postulat, ils n’ont pas hésité à sortir le chéquier, comme l’on dit dans le milieu du foot, pour convaincre, et croyez moi ça aide (!), de grands champions à venir garer leurs belles limousines sur un parking du Camp des Loges comme on l’appelait autrefois, avant QSI. Mais ça, c'était avant...

Par deux fois, en Ligue des champions, face au FC Barcelone en 2013 puis Chelsea en 2014, les fameux "grands joueurs" du PSG ont été... Grands ! Pas au point d’éliminer ces deux grosses écuries du football européens, mais de les tutoyer... Ce qui, en soi, n’était déjà pas si mal pour un club béotien en matière de grandes joutes européennes.

A chaque fois, et plus encore en 2014, le Paris-SG récitait une copie presque parfaite ou suffisamment élaborée chaque week-end pour être au-dessus de tous ces adversaires en Ligue 1. Pas cette saison, et encore moins face à Evian dimanche au Parc des Princes. Ce constat pourrait n’être qu’inquiétant pour Laurent Blanc et ses joueurs s’ils n’étaient pas amenés à retrouver le Chelsea de José Mourinho, qui s’éclate en Angleterre, dans quelques jours. A coup sûr un rendez-vous pour grands champions.

Stéphane BITTON.

Commentaires
Connectez-vous à Foot123 pour pouvoir profiter de tous les avantages.
Garder ma session ouverte
Connexion

FIL ACTU
Foot123
Information
Envoie ce lien à tous tes amis :
Fermer