• Bordeaux
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Monaco
  • Nantes
  • Paris-SG
  • Saint-Etienne
  • Arsenal
  • Chelsea
  • Liverpool
  • Manchester C.
  • Manchester U.
  • Tottenham H.
  • Athl. Bilbao
  • Atl. Madrid
  • FC Barcelone
  • Real Madrid
  • Valence CF
  • Fiorentina
  • Inter Milan
  • Juventus
  • Lazio Rome
  • AC Milan
  • Napoli
  • AS Roma
  • Bayern M.
  • Bor-Dortmund
  • Bor. M'Gladbach
  • VfL Wolfsburg
Le 09/09/2017 à 09:13
HUM

Le Paris-SG aurait "pissé" dans la piscine...

Alors comme ça, le Paris-SG aurait "pissé" dans la piscine. Quelle belle image pour nous expliquer que le PSG aurait fait des grosses bêtises et serait sorti des clous du fairplay financier imposé par l’UEFA.

 Le Paris-SG aurait "pissé" dans la piscine...
 Le Paris-SG aurait "pissé" dans la piscine...

Mais de quelles preuves dispose Monsieur Tebas ? Sur quels éléments s’appuie le tout-puissant président de la Liga espagnole pour ramener le Paris Saint-Germain au rang de pollueur de bassins aquatiques. Des bassins si prisés quand se pointent les premières chaleurs de l’été.

Car des chaleurs, il semblerait bien que le PSG en ait donné à pas mal de monde lors du mercato qui vient de s’achever. Et pas seulement en Espagne. De l’Allemagne à l’Italie, en passant par le Rhône, chacun y est allé de sa petite tirade pour nous faire part de ses inquiétudes. Non, par jalousie évidemment, juste par inquiétude. Ah les inquiétudes… Rappelez-vous ! Les premières sont arrivées avec l’opposition ferme et sans retour à un départ de Marco Verratti en direction du FC Barcelone.

Nouvelle grosse inquiétude dans la foulée quand, les inquiets ont pris conscience que Neymar avait acheté un aller simple pour Paris en "super business class de la life 2". Bon c’est vrai, 222M l’aller simple, même avec le champagne et le caviar à volonté, c’est pas donné à toutes les bourses comme dirait notre urologue préféré venu d’Espagne.

Et puis les inquiétudes se sont transformées en nervous breakdown, en dépression nerveuse en français, quand ils ont vu Kylian Mbappé rallier Paris contre un prêt à taux 0, octroyé par Monaco à son soi-disant ennemi hexagonal. Mais business is business… Dur dur pour tous ces bienpensants qui ont vu débarquer dans leur bac à sable, le PSG avec sa grande pelle et son grand sot. L’enquête de l’UEFA nous dira très vite, si le PSG a le droit de rêver, lui aussi, à des châteaux en Espagne.

Car, si le PSG a pissé dans la piscine, Monsieur Tebas vous avez chié dans nos bottes.Décidément, on ne fait pas des métiers faciles, mais on rigole bien.

Stéphane BITTON.

Commentaires
Connectez-vous à Foot123 pour pouvoir profiter de tous les avantages.
Garder ma session ouverte
Connexion

FIL ACTU
Foot123
Information
Envoie ce lien à tous tes amis :
Fermer