• Bordeaux
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Monaco
  • Nantes
  • Paris-SG
  • Saint-Etienne
  • Arsenal
  • Chelsea
  • Liverpool
  • Manchester C.
  • Manchester U.
  • Tottenham H.
  • Athl. Bilbao
  • Atl. Madrid
  • FC Barcelone
  • Real Madrid
  • Valence CF
  • Fiorentina
  • Inter Milan
  • Juventus
  • Lazio Rome
  • AC Milan
  • Napoli
  • AS Roma
  • Bayern M.
  • Bor-Dortmund
  • Bor. M'Gladbach
  • VfL Wolfsburg
Le 19/05/2017 à 16:40
L1

Casoni, mieux qu'un pompier de service ?

L’entraîneur Bernard Casoni est arrivé à Lorient le 8 novembre dernier. Le club était dernier du classement avec 7 points en 12 journées. Dans un contexte difficile de nombreux entraîneurs avaient refusé le poste. Depuis sa prise de fonction, Bernard Casoni a su redonner la confiance à ses joueurs et le club est actuellement 18e barragiste à une journée de la fin du championnat. Seul problème alors que le club retrouvait une certaine sérénité, la rumeur de l'arrivée d'un nouvel entraîneur en la personne de Frédéric Hantz pour la saison prochaine prend de plus en plus d'ampleur.

Casoni, mieux qu'un pompier de service ?
Casoni, mieux qu'un pompier de service ?

Dès son arrivée l' ancien entraîneur d'Evian, comprend que le problème de ses joueurs n'est pas technique mais au niveau mental. Il va donc remobiliser toute l'équipe en réalisant des entretiens individuels avec chacun des joueurs. Le technicien veut que son équipe se projette vers l'avant et joue au football. Les Lorientais prennent 8 points en 6 journées de championnat, soit un de plus que son prédécesseur Sylvain Ripoll en 12 journées. Alors que le club rattrape son retard, les Merlus vont vivre un gros passage à vide en enchaînant 5 défaites de suite. Le président Loïc Fery, s'active pour changer une nouvelle fois d’entraîneur et oublie que Bernard Casoni a été le seul à vouloir relever le challenge. Il va finalement être maintenu par défaut au poste d'entraîneur.

Le 18 mars, Lorient se déplace chez le 18e Nancy. C'est le match de la dernière chance pour les hommes de Bernard Cassoni qui n'ont plus gagné depuis le 4 février. A la mi-temps les Merlus sont menés (2-0) mais ils remportent finalement le match (2-3) après un but à la dernière minute. Bernard Casoni va se servir de cette victoire pour motiver ses troupes. Il remporte les 3 matches suivants et le club se retrouve pour la première fois non relégable (16e). Une réussite due à un entraîneur qui a su montrer aux joueurs que le club n'était pas condamné à la descente. Il n'a toutefois pas réussi à régler tous les problèmes défensifs puisque Lorient est la 19e défense de Ligue 1.

Des joueurs retrouvés

Bernard Casoni, a su redonner la confiance à certains joueurs comme son attaquant Waris auteur de 9 réalisations. Il n'avait inscrit aucun but sous les ordres de Sylvain Ripoll. Le technicien a également placé dans les couloirs des joueurs plus offensifs comme Romain Philippoteaux. Il a relancé Sylvain Marveaux ainsi que le milieu offensif Jimmy Cabot, très important dans le jeu lors des derniers matches.

Lorient serait 12e si le championnat avait commencé à la reprise de l'équipe par l'ancien défenseur marseillais. Le technicien aurait donc pu recevoir une prolongation de contrat de la part de ses dirigeants et terminer sa mission paisiblement. Cependant, la rumeur d'un changement d’entraîneur pour la saison prochaine a refait surface à 4 journées de la fin. La bonne dynamique s'est arrêtée, le club ne gagne plus depuis 3 journées. Les Merlus se retrouvent barragistes. Si le FC Lorient descend en Ligue 2, les dirigeants pourront se mordre les doigts de ne pas avoir laissé travailler Bernard Casoni dans la sérénité. Réponse samedi à 21h00 contre les Girondins de Bordeaux.

Nicolas MAÎTRE.

Commentaires
Connectez-vous à Foot123 pour pouvoir profiter de tous les avantages.
Garder ma session ouverte
Connexion

FIL ACTU
Foot123
Information
Envoie ce lien à tous tes amis :
Fermer