• Bordeaux
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Monaco
  • Nantes
  • Paris-SG
  • Saint-Etienne
  • Arsenal
  • Chelsea
  • Liverpool
  • Manchester C.
  • Manchester U.
  • Tottenham H.
  • Athl. Bilbao
  • Atl. Madrid
  • FC Barcelone
  • Real Madrid
  • Valence CF
  • Fiorentina
  • Inter Milan
  • Juventus
  • Lazio Rome
  • AC Milan
  • Napoli
  • AS Roma
  • Bayern M.
  • Bor-Dortmund
  • Bor. M'Gladbach
  • VfL Wolfsburg
Le 30/06/2013 à 21:17
ANNEE

Cette année-là : 2011

Nos repères dans le temps sont faits de souvenirs. Et dès lors, la nostalgie prend la forme d'un être, d'une chanson, d'un film, d'un concert et pour quelques uns d'un match, d'un but, d'une scène de joie dans un stade ou devant sa télévision. La rubrique "Cette année-là" n'a comme seule prétention que de rafraîchir ou dépoussiérer de bons (ou mauvais) moments de football.

Cette année-là : 2011
Cette année-là : 2011

La saison du Barça

Sans conteste, l’année 2011 fut celle du FC Barcelone. Porté par son exceptionnel trio Xavi-Iniesta-Messi, le club blaugrana a régné sur la planète Football. Champion d'Espagne, Champion d'Europe, vainqueur de la Supercoupe d'Espagne et de la Supercoupe de l'UEFA. A se demander s’il est réellement utile de préciser leur victoire lors de la Coupe du monde des clubs. Seule ombre au tableau, une défaite face à l’ennemi juré madrilène en Finale de Coupe du Roi lors de ce printemps de folie. En l’espace de 17 jours, les deux frères ennemis de la Liga se rencontrent à quatre reprises, dans trois compétitions différentes (Liga, Coupe du Roi, demi-finale Ligue des Champions). Des rencontres marquées par l’engagement plus que limite de certains, pourtant partenaires en sélection nationale.

Apogée de la saison pour l’équipe de Pep Guardiola, la désignation du Ballon d’Or. Lionel Messi, le génie argentin devance le portugais Cristiano Ronaldo et son coéquipier Xavi. Il remporte par la même occasion son troisième Ballon d’Or et rejoint les Johan Cruyff, Michel Platini et Marco van Basten au rang des triples lauréats. En attendant mieux …

Le doublé lillois

Dans l’Hexagone, le champion n’était pas forcément celui qu’on attendait. Pourtant, au vue de leurs prestations, leur sacre sonnait comme une évidence. Le LOSC de Rudi Garcia a régalé. Entraîneur discret et méticuleux, le technicien n’a cessé de prôner un jeu offensif basé sur la possession du ballon. Avec leur attaque de feu, Moussa Sow (25 buts ; 3 passes décisives), Gervinho (15 buts ; 10 passes décisives) et Eden Hazard (7 buts ; 10 passes décisives) les Dogues sont sacrés Champions de France pour la troisième fois de leur histoire, le dernier titre remontant à 1954. Et parce que dans le Nord, on ne fait pas les choses à moitié, Rio Mavuba et ses camarades remportent par la même occasion la Coupe de France aux dépends du Pars Saint-Germain (4ème cette année là). Un doublé qui vient récompenser un long travail de reconstruction entamé près de quinze ans plus tôt par le duo présidentiel Francis Graille-Luc Dayan et l’entraineur bosnien Vahid Halilhodzic, alors que le club somnolait dans le ventre mou de la Ligue 2.

Si le champion de France 2011 appréhendait l’été et le départ susceptible de ses cadres (Rami, Cabaye, Gervinho), les fidèles d’un autre club frémissaient d’impatience. Le club de la capitale entre dans une nouvelle ère. Bienvenue dans le PSG new look aux mains d’un fonds d’investissements de l’Etat du Qatar. De quoi emballer, des supporters parisiens bien trop souvent meurtris depuis les années 90 et la fin de leur époque dorée.

Les Bleues devancent les Bleus

2011 c’est aussi l’éclosion d’un nouveau football. Fini les préjugés, le foot féminin fait son trou. La raison ? Les bons résultats de l’équipe féminine de Lyon qui s’adjuge sa première Coupe d’Europe en battant les allemandes de Postdam 2-0 en finale. Jean-Michel Aulas en rêvait, ses protégées l’ont fait. Mieux, le pays s’est pris d’engouement pour ses « Bleues ». Après un jolie parcours, les filles de Bruno Bini terminent 4ème de la Coupe du monde féminine et obtiennent leur billet pour les Jeux Olympiques de Londres. Une petite accalmie dans le monde du football français où l’épisode Knysna et l’affaire des quotas font encore désordre.

La surprise portugaise

Enfin, en Europe, la bonne surprise est venue des clubs portugais qui, sans faire de bruit, placent trois équipes dans le dernier carré de la Ligue Europa. Disputée à Dublin, Porto remporte la finale 1-0 sur Braga et prouve que le diktat du foot business n’est pas l’unique solution pour remporter des titres.

Par ailleurs, notons que l’AC Milan, porté par son géant suédois Zlatan Ibrahimovic, remporte la Serie A. Un titre attendu depuis 2004 qui permet au club du controversé Silvio Berlusconi, d’égaler son rival l’Inter Milan au palmarès du Calcio (18 titres), loin derrière la Juventus (27 titres).

Equipe type de l'année 2011

Iker Casillas (Real Madrid)
Dani Alves (FC Barcelone)
Gerard Piqué (FC Barcelone)
Thiago Silva (Milan AC)
Marcelo (Real Madrid)
Arjen Robben (Bayern Munich)
Xavi (FC Barcelone)
Gareth Bale (Tottenham)
Andrés Iniesta (FC Barcelone )
Lionel Messi (FC Barcelone)
Cristiano Ronaldo (Real Madrid)

Florent Dussidour

Commentaires
Connectez-vous à Foot123 pour pouvoir profiter de tous les avantages.
Garder ma session ouverte
Connexion

FIL ACTU
Foot123
Information
Envoie ce lien à tous tes amis :
Fermer